Youtube et Esther luttent contre la cyberintimidation et le cyberharcèlement

Publié Le 01st octobre, 2017
Share Button

Ce que les AlgĂ©riens doivent savoir, c’est qu’il existe des textes qui dĂ©fendent les victimes de la cyber-intimidation et du syber-harcèlement.

Cela fait quelques jours que Youtube incite ses utilisateurs à lutter contre le cyberharcèlement et la cyberintimidation ! A l’instar de plusieurs youtubeurs engagés, Esther prend la parole, informe les internautes sur leurs droits et leur indique les procédures à poursuivre afin de faire face à ce genre de comportements.

Différence entre cyberharcèlement et cyberintimidation

Préfixe appartenant à l’univers de la toile, une fois associé au vocable « intimidation », ensemble ils signifieraient : tourner en ridicule, injurier et dénigrer une personne sur les réseaux sociaux, que ce soit en public ou en privé.

Quand cette pratique, interdite par Youtube mais aussi par la loi, persiste, alors, on parlera de cyberharcèlement.

Pratiques répréhensibles à tous points de vues, elles constituent, sur le plan légal, des délits. Lors d’une poursuite judiciaire judicieuse, le cyber-harceleur courra le risque d’un emprisonnement pouvant aller jusqu’à 24 mois avec une amende de 30K euros. Pour la cyberintimidation, la loi a mis un dispositif qui condamnerait les accusés à une période de réclusion pouvant atteindre les 6 mois et un dédommagement de 25K euros

Victimes ? Gardez les preuves !

Comme chaque plateforme a un mode de fonctionnement propre à elle, il existe de nombreuses méthodes que l’on pourrait suivre afin de mettre fin à ces deux cyberdélits.

Quand il s’agit d’une intimidation ou d’un harcèlement en privé ou en public, vous devriez :

  1. Garder les preuves en optant pour des screenshots
  2. Supprimer, bannir le commentaire dont vous ĂŞtes victimes et bloquer son auteur.
  3. Et enfin… allez porter plainte en entament une poursuite judiciaire.

Quand vous n’êtes pas victimes, mais seulement témoins, vous pourriez agir et signaler, de façon anonyme, les vidéos et/ou commentaires insolents. Ils seront retirés aussitôt !

La youtubeuse Esther guide donc sa communauté et l’incite à ne pas rester indifférente face aux contenus inappropriés qu’elle considère comme un signe d’incivilité.

Share Button
2952 Total Views 1 Views Today