Une naissance de l’unité africaine ?

Un siècle plus tard après la grippe espagnole, nous voilà confronter à une nouvelle pandémie appelée le «  covid-19 ».

Le monde ayant été pris au dépourvu par cette crise sanitaire, qui a émergé très rapidement, nombreux sont les pays qui frôlent la récession économique ou qui y sont entrés déjà.

Comment l’Afrique s’est-elle préparé face à cette possible récession économique et comment compte-elle s’en sortir ?

La commission économique des nations unis Africaine (CEA), conçoit  une baisse de la croissance régionale à 1,8% pour cette année 2020.

Néanmoins, il est important de rappeler, qu’il ne serait pas judicieux de comparer le choc économique connu en 2008 face à ce choc actuel.

En effet, la crise économique connu en 2008, concernait plutôt l’aspect financier relatif à la bulle immobilière qui avait commencé sur le marché américain.

Maintenant le contexte est totalement diffèrent et comporte plusieurs enjeux, notamment l’enjeu sanitaire qui doit rester notre priorité, bien que le continent africain est moins affecté que le contient européen ou les Etats-Unis, des cas du coronavirus sont tout de même recensées dans les pays du continent (Algérie, Maroc, Tunisie, Nigéria, Sénégal…) et cela nous mène à un confinement qui se heurte à un choc réel économique.

Pour faire face à ce choc, la mobilisation du pouvoir public et privés doit naitre et apporter des solutions stratégiques sur l’aspect sanitaire, sociale et économique.

Une union africaine inédite pour faire face à cette nouvelle crise ?

Récemment, l’ambassadeur du Maroc en Afrique du sud, Monsieur Youssef Amrani a appelé à renouveler la solidarité africaine face à cette crise.

« Le continent n’a pas vocation à être passif dans un monde où le système multilatéral a montré ses limites et la mondialisation ses imperfections », a-t-il expliqué.

Et, si cette crise était une opportunité, pour les pays africains à se solidariser et de la sorte à se renouveler pour pouvoir créer une union africaine ?

Cette union ne pourra qu’être avantageuse pour le continent, elle lui permettra de lutter contre les inégalités, la perte d’emplois, le renforcement des exportations, le soutien financier contre la lutte du covid-19, relancer également l’économie et tout naturellement créer des emplois.

Face à ces lacunes de la mondialisation démontré par cette crise sanitaire, l’Afrique a un enjeu de taille et doit s’unir afin de se renouveler face au monde et au post-covid…

M.Laloui

Loading Likes...

Laisser un commentaire